de fr it

Max LeoKeller

Le national-socialiste suisse à la sortie de l'hôtel de ville de Lucerne en juin 1948 © KEYSTONE/Photopress.
Le national-socialiste suisse à la sortie de l'hôtel de ville de Lucerne en juin 1948 © KEYSTONE/Photopress. […]

22.8.1897 à Zurich, 13.2.1956 à Birmensdorf (ZH), cath., de Sarmenstorf, Aarau et Olsberg. Fils de Franz Alexander et de Frieda Reif. Arrière-petit-fils d'Augustin (->). Clara Kunz. Etudes de génie et de sciences politiques à Zurich, Berne et Darmstadt, doctorat (1931). A partir de 1918, ingénieur électricien en Suisse et aux Etats-Unis. Directeur de l'office bernois pour l'introduction de nouvelles industries (1932-1939), puis ingénieur conseil. Publiciste spécialisé en économie politique du Front national dès 1933, président du conseil d'administration du journal frontiste Neue Basler Zeitung (1938-1939). En 1940, K. fonda le Mouvement national suisse qui devait regrouper tous les sympathisants. Ayant été reçu par le président de la Confédération Marcel Pilet-Golaz (10 septembre 1940) et par Rudolf Hess, K. passait en Allemagne pour un nazi influent. Il y émigra en 1941, devint directeur des usines Hermann-Göring à Weimar et rédigea des expertises sur l'économie électrique suisse. L'Allemagne le chargea en 1944 de réunir les ligues nazies concurrentes des Suisses de l'étranger pour former une Ligue national-socialiste suisse. De retour en Suisse, K. fut condamné à quatorze ans de réclusion pour violation de secrets militaires et atteinte à l'indépendance de la Confédération.

Sources et bibliographie

  • Schweizerische Energiewirtschaft, 1931
  • Schriften der Nationalen Front, 3, 1933; 9, 1935
  • B. Glaus, Die Nationale Front, 1969
  • W. Wolf, Faschismus in der Schweiz, 1969
  • H. Wichers, « "Die "Neue Basler Zeitung" 1935 bis 1940 und ihre Entwicklung vom rechtskonservativen Parteiblatt zum frontistischen Organ», in BZGA, 93, 1993, 155-173
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.8.1897 ✝︎ 13.2.1956