de fr it

ErnstLeonhardt

25.9.1885 à Trace City (Tennessee, Etats-Unis), 26.3.1945 à Oberndorf (Wurtemberg), de Bâle, déchu de la nationalité suisse en 1943. Fils de Wilhelm Friedrich, Allemand, et de Josephine Gerig. Lina Keller. Fondé de pouvoir. Chef de la province (Gauführer) de Bâle-Soleure du Front national en 1933; L. fonda ensuite, en raison de divergences, le Volksbund, Kampfgemeinschaft für Schweizerische Nationale und Soziale Erneuerung (Union du peuple, communauté de lutte pour le renouveau national et social de la Suisse). Il lui donna aussi le nom de Nationalsozialistische Schweizerische Arbeiterpartei (parti national-socialiste suisse des travailleurs), avec la croix gammée pour emblème. En 1938, L. prévint l'interdiction du mouvement en le transformant en Schweizerische Gesellschaft der Freunde einer autoritären Demokratie (SGAD, Société suisse des amis de la démocratie autoritaire). Etabli ensuite à Francfort-sur-le-Main, il fournit à la Nationalsozialistische Bewegung in der Schweiz (Mouvement national-socialiste en Suisse), fondée illégalement en 1940, des tracts dans lesquels il proposait d'envoyer la moitié de l'armée suisse en Russie. Responsable de la formation du Nationalsozialistischer Schweizerbund (Union national-socialiste suisse), organisation de Suisses de l'étranger, il voulait constituer un corps expéditionnaire suisse, mais les Allemands incorporèrent les volontaires suisses directement dans les Waffen-SS. Entre 1942 et 1944, il fut condamné par contumace à un total de quinze ans et demi de réclusion pour recrutement de mercenaires au service de l'étranger et atteinte à l'indépendance de la Confédération. Il mourut lors d'une attaque aérienne. Major.

Sources et bibliographie

  • Schweizervolk! Deine Schicksalsstunde ist gekommen!, 1940
  • W. Rüthemann, Volksbund und SGAD, 1979
  • V. Oertle, "Sollte ich aus Russland nicht zurückkehren…", 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.9.1885 ✝︎ 26.3.1945