de fr it

HansVonwyl

1.3.1899 à Knutwil, 30.11.1983 à Bellinzone, initialement cath., de Hergiswil bei Willisau. Fils de Johann, agriculteur, et de Maria Scheidegger. 1) 1923 Josefa Erhardt, Allemande (divorce en 1928), 2) 1934 Lise Lotte Zimmermann, Allemande (divorce en 1938), 3) 1943 Marta Julia Luzi (divorce en 1950), 4) 1967 Maria Theresia Häfelin. Apprentissage de dessinateur en machines, actif pendant sept ans dans cette profession, études de droit à Zurich, Vienne, Bâle et Fribourg-en-Brisgau (dès 1928), doctorat (1934). Rédacteur du Zürcher Student (1929-1931). Après une brève adhésion au Nouveau Front, V. fonda le Front national en 1930 et fut le rédacteur du journal militant antisémite Der eiserne Besen (1931-1932). Il s'installa en 1933 à Fribourg-en-Brisgau, où il écrivit dans le quotidien nazi Der Alemanne. Après s'être brouillé avec les nazis en 1935, il passa une année dans les prisons de la Gestapo à Karlsruhe, dont il rapporta les faits dans Ein Schweizer erlebt Deutschland (1938). Il adhéra au parti socialiste en 1938, puis au parti du travail en 1944. Administrateur du Vorwärts, V. rompit cependant avec le communisme en 1948.

Sources et bibliographie

  • B. Glaus, Die Nationale Front, 1969
  • K.-D. Zöberlein, Die Anfänge des deutsch-schweizerischen Frontismus, 1970
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.3.1899 ✝︎ 30.11.1983