de fr it

HeinzHaffter

1.6.1905 à Berg (TG), 9.9.1998 à Frauenfeld, prot., de Weinfelden. Fils de Max, médecin, et d'Eva Linder. Frère de Max (->). 1935 Margarete Kahler, fille d'Otto. Gymnases à Frauenfeld et Winterthour, études de philologie classique à Zurich, Kiel, Göttingen et Fribourg-en-Brisgau. Après son doctorat, H. entra à la rédaction du Thesaurus linguae Latinae à Munich (1932). De retour à Winterthour (1939), il enseigna au gymnase. En 1947, il devint rédacteur général du Thesaurus. Privat-docent (1952), professeur extraordinaire (dès 1953), puis ordinaire (1959-1970) de lettres classiques, notamment de latin, à l'université de Zurich.

Sources et bibliographie

  • Untersuchungen zur altlateinischen Dichtersprache, 1934
  • Terenz und seine künstlerische Eigenart, 1953
  • Römische Politik und römische Politiker, 1967
  • Et in Arcadia ego, 1981
  • NZZ, 31.5.1975
  • Jahresbericht der Universität Zürich, 1998/1999, 211-212
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 1.6.1905 ✝︎ 9.9.1998

Suggestion de citation

Weibel, Andrea: "Haffter, Heinz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.02.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043438/2008-02-18/, consulté le 03.12.2020.