de fr it

JulesNicole

20.11.1842 à Genève, 14.4.1921 aux Eaux-Vives (auj. comm. Genève), prot., de Genève. Fils de François-Louis, dit César, pasteur, et de Françoise Mestral. 1872 à Paris Marie-Eugénie Benoist, fille de Paul Auguste Henry, Français. Etudes à Genève, puis Paris, licence ès lettres (1872). Maître de conférences à l'Ecole pratique des hautes études de Paris (1872-1874), professeur de grec à Genève (1874-1917). Avec Edouard Naville, fondateur des études de papyrologie à Genève. N. dota la Bibliothèque publique et universitaire de Genève d'une remarquable collection de papyrus grecs et latins. Il édita et commenta des textes inédits d'auteurs antiques (Ménandre, Homère), renouvelant ainsi les études de littérature grecque. Docteur honoris causa en philosophie de Bâle (1901) et en droit d'Athènes (1912).

Sources et bibliographie

  • E. Favre, «Jules Nicole et la Bibl. publique et universitaire de Genève», in BHG, 4, 1921, 411-414
  • Jules Nicole, 1842-1921, 1922
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.11.1842 ✝︎ 14.4.1921

Suggestion de citation

Piguet, Martine: "Nicole, Jules", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.08.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043447/2009-08-05/, consulté le 29.10.2020.