de fr it

JackSteinberger

25.5.1921 (Hans Jacob) à Bad Kissingen (Bavière), isr., Allemand, Américain (1943), de Genève (2000), bourgeois d'honneur de Bad Kissingen (2006). Fils de Ludwig, chantre et maître de religion de la communauté juive, et de Berta May. 1) 1943 Joan Beauregard, 2) 1962 Cynthia Alff. Ecole secondaire de Bad Kissingen jusqu'en 1934. En raison de la menace nazie, S. et son frère aîné furent envoyés à Chicago en décembre 1934 par leurs parents, qui émigrèrent à leur tour aux Etats-Unis en 1938. S. étudia la chimie et, dès 1945, la physique à l'université de Chicago (doctorat en 1948). Professeur à l'université Columbia de New York (dès 1954), il développa, avec d'autres chercheurs, la technique de la chambre à bulles (1954-1955), grâce à laquelle il analysa les étrangetés des particules élémentaires. Leon Max Ledermann, Melvin Schwartz et S. utilisèrent pour la première fois en 1961 des faisceaux de neutrinos pour étudier les interactions faibles et découvrirent ainsi le neutrino muonique, ce qui leur valut le prix Nobel de physique en 1988. Entre 1968 et 1986, il poursuivit ses recherches au CERN, à Genève, pour expliciter les interactions faibles. Alliant de solides connaissances de la théorie à un art consommé de l'expérimentation, S. fut à même de concevoir et réaliser des expériences déterminantes en physique des particules.

Sources et bibliographie

  • avec G. Danby et al., «Observation of high-energy neutrino reactions and the existence of two kinds of neutrinos», in Physical Review Letters, 9, 1962, 36-44
  • BHE, 2, 1114
  • P. McGuire et al., éd., Nobel Prize Winners, suppl. 1987-1991, 1992, 130-132
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.5.1921