de fr it

Valentin LouisTelegdi

11.1.1922 à Budapest, 8.4.2006 à Pasadena (Californie), isr., puis cath., Hongrois, puis citoyen américain. Fils de György, cadre dans une compagnie de navigation, et de Gabriella Csillag. 1950 Lidia (Lia) Leonardi, Italienne. T. s'installa à Vienne (1932), en Italie (1938) et à Bruxelles (1939), où il étudia la chimie à l'Institut Meurice. Il travailla ensuite dans un bureau des brevets à Milan (1940-1943). Réfugié en Suisse en 1943, il étudia à l'EPUL (diplôme d'ingénieur chimiste en 1946). Collaborateur scientifique à l'institut de physique de l'EPF de Zurich (1946-1948), assistant de physique auprès de Paul Scherrer (jusqu'en 1950). Après son doctorat (1950), il fut instructor (dès 1951), puis professeur à l'université de Chicago (1956-1976). En même temps, il fut professeur invité à l'Institut de technologie de Californie, à la Northwestern University (Illinois), au CERN à Genève et aux universités de Harvard, New York et Louvain (Belgique). Professeur ordinaire de physique à l'EPF de Zurich (1976-1989), T. fut président du comité des directives scientifiques du CERN (1981-1983). Il reçut le prix Wolf en 1991 (avec Maurice Goldhaber) pour ses recherches sur l'interaction faible (surtout sur les leptons). Membre étranger de la Royal Society de Londres (2003). Nombreux doctorats honoris causa et distinctions.

Sources et bibliographie

  • K. Winter, éd., Festi-Val: Festschrift for Val Telegdi, 1988 (avec liste des œuvres)
  • S. Lippincott, «A Conversation with Valentine L. Telegdi», in Physics in Perspective, 9, 2007, 434-467; 10, 2008, 77-109
  • L.M. Brown, «Valentine Louis Telegdi», in Biographical Memoirs of the Fellows of the Royal Society, 55, 2009, 291-304
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.1.1922 ✝︎ 8.4.2006