de fr it

Felix H.Boehm

9.6.1924 à Bâle,25.5.2021, protestant, de Bâle. Fils de Hans Georg Boehm, imprimeur et éditeur, et de Marguerite née Philippi. 1956 Ruth Sommerhalder. Après des études de physique à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Felix Hans Boehm obtint son doctorat en 1951. Il poursuivit sa formation à l'Université Columbia à New York en 1952-1953, puis, dès 1953, au California Institute of Technology à Pasadena, où il devint professeur de physique en 1961 et William L. Valentine Professor of Physics de 1985 à 1995. Il fut également professeur invité à Heidelberg, Copenhague et au Cern à Genève. Boehm se pencha sur des aspects fondamentaux de la physique nucléaire tels que l'interaction faible et les structures du noyau, qu'il étudia à l'aide d'un spectromètre à cristal courbe qu'il avait construit. C'est sous son impulsion que furent menées des expériences décisives sur les oscillations de neutrinos à la centrale nucléaire de Gösgen et sur la décroissance double bêta dans le tunnel routier du Gothard. Membre de l'US National Academy of Sciences dès 1983, Boehm reçut le Humboldt-Forschungspreis en 1980 et le prix Tom W. Bonner de l'American Physical Society en 1995.

Sources et bibliographie

  • Boehm, Felix Hans; Vogel, Petr: Physics of Massive Neutrinos, 1987 (19922).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Felix Hans Boehm (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 9.6.1924 ✝︎ 25.5.2021

Suggestion de citation

Alder, Kurt: "Boehm, Felix H.", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.10.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043535/2021-10-25/, consulté le 23.01.2022.