de fr it

Agnelli

Famille d'éditeurs et d'imprimeurs milanais, attestée en Suisse italienne au XVIIe s. déjà. En 1746, les frères Gian Battista, Federico et Antonio fondèrent à Lugano la première imprimerie à privilège des bailliages tessinois, ce qui signifiait pour elle un monopole de vingt ans sur ce territoire. Antonio continua à diriger l'entreprise familiale de Milan, tout en assurant la distribution des éditions luganaises. L'abbé Gian Battista fut jusqu'à sa mort (1788) le rédacteur des Nuove di diverse corti e paesi. Il fit de cet hebdomadaire l'un des journaux italiens les plus répandus de l'époque, grâce aux influentes relations politiques qu'il avait nouées dans divers Etats italiens. Dans la seconde moitié du XVIIIe s., Lugano devint, après Venise, le deuxième centre d'édition d'œuvres anti-jésuites, ce qui valut aux A. des ennuis judiciaires avec les cantons souverains et leur exclusion du marché de certains Etats italiens. La mort de Gian Battista provoqua un âpre litige successoral entre les branches tessinoise et milanaise qui aboutit à la brouille. A la suite de cette affaire, les A. de Lugano durent organiser leur propre marché italien; Federico le jeune et son oncle Giuseppe, respectivement petit-fils et fils de Federico, ouvrirent une succursale à Milan. Dès 1789, les A. prirent clairement position pour la France et leur entreprise devint un centre important de traduction, d'impression et de diffusion de la propagande révolutionnaire destinée à l'Italie. En 1799, durant les émeutes anti-françaises de Lugano, l'imprimerie fut détruite et mise à sac; le gouvernement provisoire interdit par la suite aux A. de la remettre en activité. Ils durent dès lors s'établir définitivement à Milan, mais ils gardèrent des intérêts, des relations et des biens immobiliers à Lugano.

Sources et bibliographie

  • A. Gaggioni, «Le vicende politiche della tipografia dei fratelli Agnelli, 1745-1799», in AST, 7, 1961, 317-340
  • C. Caldelari, «Un libro chiave per la storia del giansenismo italiano stampato e presentato da Gian Battista Agnelli», in AST, 12, 1962, 575-582
  • U. Fink, Die Luzerner Nuntiatur 1586-1873, 1997, 283-288
  • C. Caldelari, Bibliografia luganese del Settecento, 1999
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF