de fr it

Hans-GeorgBandi

3.9.1920 à Thoune,6.2.2016 à Berne, protestant, plus tard sans confession, d'Oberwil bei Büren. Fils de Hans Bandi et de Vally née Thomas, Allemande, fille de Georg Alfred Thomas, agronome. 1945 Regula Klipstein, fille d'August Klipstein, historien de l'art et galeriste. Etudes de préhistoire et d'archéologie à Fribourg dès 1941 (doctorat en 1945). Professeur extraordinaire (1950), puis ordinaire (1956-1985) de préhistoire et de paléoethnographie à l'Université de Berne, conservateur pour ces disciplines au Musée d'histoire de Berne, archéologue cantonal jusqu'en 1970. Hans-Georg Bandi inspira au Conseil fédéral ses décisions de 1961 et 1962 sur les fouilles archéologiques à mener sur les chantiers des routes nationales et de la deuxième correction des eaux du Jura. Président de la Société suisse de préhistoire et d'archéologie (1958-1961), de la Société suisse d'anthropologie et d'ethnologie (1963-1964), puis de l'Académie suisse des sciences humaines (1968-1975). La fondation en 1970 du Service archéologique du canton de Berne fait suite à une initiative de Bandi. Cofondateur de la Fondation Suisse-Liechtenstein pour les recherches archéologiques à l'étranger. Bandi a consacré l'essentiel de ses travaux aux chasseurs-cueilleurs du Paléolithique et du Mésolithique ainsi qu'à l'archéologie esquimaude. Docteur honoris causa de l'Université de Neuchâtel (1993).

Sources et bibliographie

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 3.9.1920 ✝︎ 6.2.2016