de fr it

vonRollfamille, AG, UR

Famille d'origine incertaine qui reçut la bourgeoisie d'Altdorf (UR) et connut une rapide ascension sociale grâce à des activités diplomatiques, militaires, économiques et politiques, principalement au service de l'Espagne et du grand-duché de Toscane. Les R. jouèrent un rôle important dans la Contre-Réforme, en particulier comme bienfaiteurs de l'ordre des capucins. L'une des plus riches familles de l'ancienne Confédération au XVIIe s., elle possédait d'importantes propriétés foncières, notamment dans les cantons d'Uri et de Zoug (Cham) ainsi que dans le Fricktal argovien. Sa fortune était placée principalement à Uri, dans la Léventine et dans les zones de tensions religieuses (Thurgovie, comté de Baden, Fricktal). En 1635, elle acquit le château de Bernau et se divisa en deux branches, celle d'Uri et celle de Bernau.

Branche d'Uri

Cartouche provenant de la demeure des von Roll, située dans la Tellsgasse à Altdorf (Historisches Museum Uri, Altdorf) © Fany Brühlmann, Seedorf (UR).
Cartouche provenant de la demeure des von Roll, située dans la Tellsgasse à Altdorf (Historisches Museum Uri, Altdorf) © Fany Brühlmann, Seedorf (UR). […]

Peter et ses fils acquirent la bourgeoisie uranaise en 1525 pour 15 florins. Walter, l'un des fils (->), entra dans l'élite du pays comme secrétaire baillival et entrepreneur militaire; il fonda en outre le couvent des capucins d'Altdorf. La branche uranaise est issue du fils de Walter, le landamman Johann Peter (->), dont les descendants s'engagèrent dans la politique du canton: Franz Martin (->), landamman, Karl Fidel (1644-1705), conseiller et seigneur de Mellikon, ainsi que ses fils Karl Fidel (1691-1769), capitaine, membre du Conseil secret et directeur du grenier, et Konrad Emanuel (1702-1761), intendant de l'arsenal (1743-1761). De nombreuses alliances matrimoniales unirent les R. aux Püntener et Crivelli. La branche uranaise s'éteignit avec Karl Fidel Martin (1710-1784), chapelain du couvent et docteur en théologie.

Branche de Bernau

Les fils de Walter, Johann Peter, susmentionné, Karl Emanuel (->), Johann Ludwig (->) et Johann Walter (1584-1639), chevalier de l'ordre de Saint-Etienne, achetèrent en 1606 le château et la seigneurie de basse justice de Böttstein, ainsi qu'en 1621 les seigneuries de Mammern et Neuburg (TG). En 1635, ils firent l'acquisition du château et de la seigneurie de basse justice de Bernau, sis sur les territoires du comté de Baden et du Fricktal autrichien, qui passa en 1646 de Johann Ludwig à son neveu Franz Ludwig (1622-1695). Celui-ci transforma le château pour en faire sa demeure. Il accéda à la noblesse d'Empire par son mariage avec Maria Agnes de Schönau et obtint de l'empereur en 1690 le titre héréditaire de baron de Bernau. Dans les années troubles qui suivirent la guerre de Trente Ans, il eut d'interminables démélés juridiques avec les habitants de Gansingen sur lesquels il exerçait la basse justice. D'autres R. sont connus pour avoir, aux XVIIe et XVIIIe s., été au service de princes de l'Empire, appelés à d'importantes fonctions dans les cours princières et dans l'ordre teutonique ou avoir été chanoines prébendiers. Il faut mentionner Johann Baptist (1683-1733), commandeur de l'ordre teutonique de Mörstadt et président du gouvernement de l'ordre à Mergentheim; son frère Joseph Anton (1688-1768), doyen et prévôt du chapitre cathédral de Worms, membre du Conseil secret de l'électorat de Cologne; leurs neveux Ignaz Felix (1729-1795), commandeur provincial des bailliages de l'ordre teutonique de Koblenz et de Franconie, ami influent du prince-électeur et archevêque de Cologne Clément Auguste de Bavière, et Karl Joseph (1711-1789), chanoine de la cathédrale de Bâle, prévôt du chapitre d'Arlesheim et chanoine d'Osnabrück. Les seigneurs de Bernau exercèrent des fonctions administratives dans l'Autriche antérieure. La famille commença à décliner sous Joseph Leopold (1723-1801) qui, pour financer son train de vie, vendit ou donna en gage tout le patrimoine familial; elle s'éteignit en ligne masculine avec Johann Nepomuk (1761-1832), chanoine du chapitre cathédral de Constance.

Sources et bibliographie

  • AFam, StAUR
  • H.J. Welti, Die Freiherren von Roll zu Bernau, [1935]
  • C.F. Müller, «Die Altdorfer Sitze der Familie von Roll und deren Inhaber», in HNU, N.S. 6/7, 1951/1952, 46-117
  • HS, I/1, 297-298; I/2, 828-829
  • W. Kundert, «Die Aufnahme von Schweizern ins Domkapitel Konstanz, 1526-1821», in ZSK, 68, 1974, 240-298
  • C. Bosshart-Pfluger, Das Basler Domkapitel von seiner Übersiedlung nach Arlesheim bis zur Säkularisation (1678-1803), 1983, 290-293
  • U. Kälin, Die Urner Magistratenfamilien, 1991
  • MAH UR, 2/II, 2004, 181-189