de fr it

Johann HeinrichMöller

12.3.1702 à Rhoden in Diemelstadt (Hesse), 31.3.1782 à Bethlehem (Pennsylvanie), prot., d'Altstetten (auj. comm. Zurich). Fils d'Heinrich. 1744 Johanna Dorothea Blanner. Apprentissage dans l'imprimerie de Johann Brandmüller à Bâle (1715). En 1741, M. se rendit avec le comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf à Philadelphie (Pennsylvanie), où il entra dans la communauté des frères moraves et travailla dans l'entreprise de Benjamin Franklin. Après plusieurs allers et retours en Europe, il ouvrit sa propre imprimerie à Philadelphie. Dans le Pennsylvanischer Staatsbote, journal qu'il avait fondé en 1762, il chercha à gagner à la cause de la révolution américaine une minorité germanophone, en se référant notamment à la victoire des Confédérés. A partir de 1775, M. travailla avec son compatriote Hans Joachim Züblin. Dans les colonies, il fut considéré comme le journaliste le plus influent de langue allemande et un fervent partisan de l'indépendance américaine.

Sources et bibliographie

  • W.P. Adams, «The colonial German-language press and the American revolution», in The Press and the American Revolution, éd. B. Bailyn, J.B. Hench, 1980, 151-228
  • A.G. Roeber, «Henry Miller's Staatsbote: A revolutionary journalist's use of the Swiss past», in Yearbook of German-American Studies, 25, 1990, 57-76
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
John Henry Miller
Dates biographiques ∗︎ 12.3.1702 ✝︎ 31.3.1782