de fr it

MarkusKutter

9.10.1925 à Beggingen, 26.7.2005 à Bâle, prot., de Mett (auj. comm. Bienne) et de Bâle. Fils de Hermann, pasteur, et de Luzie Scheller. Petit-fils de Hermann (->). 1) 1973 Irène Marcellina Preiswerk, 2) 1982 Gisela Franz-Herzberg. Beau-frère de Max Geiger. Gymnase à Bâle, études de lettres à Paris, Rome, Genève et Bâle, doctorat en 1955. Créateur et directeur de l'agence de publicité GGK à Bâle (1959-1974), coéditeur du Sonntags-Journal (1969-1971). Fondateur de l'agence de presse Alphaville AG à Bâle en 1983. Député au Grand Conseil bâlois (1992-1997), membre de la Constituante (2000-2005), K. y représenta le parti libéral, auquel il ne s'était pas affilié d'entrée. Coauteur de Achtung: die Schweiz avec Max Frisch et Lucius Burckhard, paru en 1955, K. publiera par la suite plus de trente textes engagés sur les problèmes sociaux et culturels de la Suisse (notamment Anlässe und Anstösse, 1990), une contribution au débat sur la démocratie (Doch dann regiert das Volk, 1998) et un ouvrage historique en quatre volumes (Der modernen Schweiz entgegen, 1996-1998).

Sources et bibliographie

  • Werbung in der Schweiz, 1983
  • NZZ am Sonntag, 7.8.2005
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF