de fr it

AdolfLüchinger

16.3.1928 à Zurich, 16.11.2020 à Lutry, protestant, d'Oberriet (SG) et Zurich. Fils d'Adolf Lüchinger et de Berta née Appenzeller, fille de Rudolf Appenzeller, négociant. 1957 Elisabeth Gerber, fille de Max Gerber, pasteur et rédacteur, et d'Agnes Martha née Burkhardt, institutrice, de Zurich. Adolf Lüchinger étudia le droit à Zurich et Genève et obtint son doctorat à Zurich (1954). Il travailla ensuite comme auditeur, puis substitut du greffier au tribunal de district d'Uster. Après avoir obtenu son brevet d'avocat zurichois (1957), il ouvrit un bureau d'avocat à Zurich (1960). Lüchinger fut juge suppléant (dès 1960), puis à temps partiel (dès 1963) au tribunal administratif du canton de Zurich. De 1969 à 1992, il fut juge fédéral (président de la deuxième cour de droit civil de 1983 à 1988). Membre du Parti socialiste (PS), il fit partie jusqu'en 1969 du comité de la Société des avocats zurichois (aujourd'hui ordre des avocats zurichois), du conseil d'administration du Schauspielhaus de Zurich et de la commission de la fondation Pro Juventute. Lüchinger collabora au Basler Kommentar zum schweizerischen Privatrecht consacré aux deux premiers volumes du Code civil, rédigea des expertises juridiques et une contribution au rapport Bergier (2001). L'Université de Zurich lui décerna un doctorat honoris causa en 1993.

Sources et bibliographie

  • Lüchinger, Adolf: «Rechtsprechung der schweizerischen Gerichte im Umfeld des nationalsozialistischen Unrechtregimes auf dem Gebiet des Privatrechts, unter Einschluss des internationalen Zivilprozess- und Vollstreckungsrechts (Schwerpunkt Ordre public)», in: Commission indépendante d'experts Suisse – Seconde Guerre mondiale (éd.): La Suisse, le national-socialisme et le droit, vol. 2, 2001, pp. 67-124.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Peter-Kubli, Susanne: "Lüchinger, Adolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.03.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043821/2021-03-23/, consulté le 17.09.2021.