de fr it

PaulSchwartz

18.5.1905 à Bâle, 27.2.1977 à Fribourg, cath., de Brunstatt (Alsace) et, en 1907, de Bâle. Fils d'Emil, employé d'assurance, et de Marie Barbara Herrmann. 1930 Susanne Elisabeth Meyer, fille d'Eugen. Etudes de droit à Bâle, doctorat en 1928. Substitut au tribunal civil et à la cour d'appel de Bâle (1931-1937), président du tribunal civil (1938-1950), juge fédéral (1951-1972, président du Tribunal fédéral en 1971-1972). Membre du parti radical. Au Tribunal fédéral, S. fut affecté jusqu'en 1962 à la 2e cour civile, puis il présida la cour de cassation pénale. On lui doit plusieurs publications juridiques, notamment sur le thème des poursuites.

Sources et bibliographie

  • Basler Juristische Mitteilungen, 1977, no 3, 97-99
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.5.1905 ✝︎ 27.2.1977

Suggestion de citation

Hermann, Wichers: "Schwartz, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.11.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043839/2011-11-10/, consulté le 18.09.2020.