de fr it

AnnaPestalozzi-Schulthess

9.8.1738 à Zurich, 11.12.1815 à Yverdon, protestante, de Zurich. Administratrice, gestionnaire des finances et bailleuse de fonds des instituts Pestalozzi.

Portrait d’Anna Pestalozzi-Schulthess. Huile sur toile (104,5 x 86,0 cm avec cadre) de Georg Friedrich Adolph Schöner, 1804 (Aargauer Kunsthaus, Aarau; photographie Jörg Müller).
Portrait d’Anna Pestalozzi-Schulthess. Huile sur toile (104,5 x 86,0 cm avec cadre) de Georg Friedrich Adolph Schöner, 1804 (Aargauer Kunsthaus, Aarau; photographie Jörg Müller).

Anna, dite Nanette, Schulthess était le premier enfant du commerçant Hans Jakob Schulthess (1711-1789) et de son épouse Anna Holzhalb (1711-1781). Avec ses cinq frères cadets, elle grandit dans un ménage aisé et respecté. En travaillant dans l'entreprise familiale, une confiserie située dans la maison «Zum Pflug» à la Rüdenplatz à Zurich, elle acquit des compétences commerciales qui, avec ses connaissances scolaires, lui furent utiles par la suite. Après la mort prématurée de leur ami commun Johann Kaspar Bluntschli, dit Menalk, Johann Heinrich Pestalozzi commença en 1767 à lui faire une cour passionnée en se heurtant à la résistance véhémente des parents d'Anna. Leur correspondance secrète, échangée jusqu'à leur mariage à Gebenstorf le 30 septembre 1769, en est un remarquable témoignage. Le 18 août 1770 naquit Hans Jakob Pestalozzi, appelé Jacqui en l'honneur de Jean-Jacques Rousseau.

Avec de l'argent emprunté, Johann Heinrich Pestalozzi acheta un terrain près de Birr et y fit construire le Neuhof qui accueillit dès 1774 les premiers enfants pauvres. Anna Pestalozzi s'occupait de toute la gestion de la maison et des finances et enseignait aux jeunes filles les travaux ménagers et le filage. Sa dot, qu'elle ne reçut qu'après la naissance de son fils, contribua de manière significative au financement du Neuhof, où vivaient et travaillaient une cinquantaine de personnes, dont 37 enfants. En 1778, bien qu'elle sût que l'institution ne serait jamais florissante, elle apporta à nouveau dans l'entreprise des capitaux provenant de la fortune familiale des Schulthess. Deux ans plus tard, tout l'argent avait été dépensé, la maison des pauvres était ruinée et le Neuhof surendetté. D'autres projets, tels l'orphelinat de Stans et l'institut de Berthoud, échouèrent également; Johann Heinrich Pestalozzi put néanmoins toujours compter sur le soutien actif et moral de son épouse.

En 1807, Anna Pestalozzi, âgée de presque 70 ans, s'installa à Yverdon, où son mari avait ouvert une nouvelle école, située dans le château et fréquentée par des étudiants et des étudiantes de toute l'Europe. Elle devint le pivot de l'institut, qu'elle sauva de la faillite en 1813 avec une partie de son héritage. Anna Pestalozzi mourut en 1815 au château d'Yverdon après une courte maladie.

Appel aux dons pour un nouveau monument funéraire d’Anna Pestalozzi-Schulthess paru dans la Schweizerische Lehrerinnen-Zeitung du 20 janvier 1927 (ETH-Bibliothek Zürich, e-periodica) et photographie de sa tombe au cimetière d’Yverdon-les-Bains (Centre de documentation et de recherche Pestalozzi, Yverdon-les-Bains).
Appel aux dons pour un nouveau monument funéraire d’Anna Pestalozzi-Schulthess paru dans la Schweizerische Lehrerinnen-Zeitung du 20 janvier 1927 (ETH-Bibliothek Zürich, e-periodica) et photographie de sa tombe au cimetière d’Yverdon-les-Bains (Centre de documentation et de recherche Pestalozzi, Yverdon-les-Bains). […]

Sources et bibliographie

  • Pestalozzi, Johann Heinrich: Sämtliche Briefe, vol. 1-2, édité par Emanuel Dejung, Hans Stettbacher, 1946 (lettres de et à Anna Schulthess, 1767/1769).
  • Hager, Fritz-Peter; Tröhler, Daniel (éd.): Anna Pestalozzis Tagebuch, 1993, pp. 5-72 (Neue Pestalozzi-Studien, 1).
  • Schifferle, Dagmar; Klaas Meilier, Brigitta (éd.): Meine getreue Schulthess. Aus dem heimlichen Briefwechsel zwischen Anna Schulthess und Heinrich Pestalozzi, 1996.
  • Silber, Käte: Anna Pestalozzi-Schulthess und der Frauenkreis um Pestalozzi, 1932.
  • Centre de documentation et de recherche Pestalozzi (éd.): Anna Pestalozzi-Schulthess, 1986 (brochure).
  • Eikenbusch, Gerhard: Wie eine Feder im Flug. Vermutungen über Johann Heinrich, Jacques und Anna Pestalozzi, 1989.
  • Schifferle, Dagmar: Anna Pestalozzi-Schulthess, 1738-1815. Ihr Leben mit Heinrich Pestalozzi, 1998.
  • Centre de documentation et de recherche Pestalozzi (éd.): Anna Pestalozzi... née Schulthess. A l’occasion du bicentenaire de sa mort, 2015.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Anna Pestalozzi (nom de mariage)
Anna Schulthess (nom de naissance)
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 9.8.1738 ✝︎ 11.12.1815

Suggestion de citation

Widmer, Maya: "Pestalozzi-Schulthess, Anna", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.09.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043924/2020-09-17/, consulté le 27.11.2020.