de fr it

RuthWaldstetter

12.11.1882 (Martha Geering) à Bâle, 26.3.1952 à Arlesheim, prot., de Bâle et Château-d'Œx. Fille de Johann Fürchtegott Adolf Geering, libraire, et de Salome Margaretha Respinger. 1915 Eduard Behrens, libraire et écrivain (divorce en 1921). Ecoles à Bâle, diplôme d'institutrice. Activité professionnelle en Angleterre et en Ecosse. Etudes de langues aux universités de Bâle, Munich, Oxford et Berlin. Auteur, sous le pseudonyme de W., de romans (Die Wahl, qui assit d'emblée sa notoriété en 1910; Eine Seele, 1917; Das Schicksalsjahr, 1949), de nouvelles (Das Haus «Zum grossen Kefig», 1913; Leiden, 1917), de poèmes (Aus der Einsamkeit, 1921) et de drames (Merlins Geburt, 1934), W. fut aussi journaliste et critique dramatique. Son thème central est la révolte de la jeunesse, en particulier des femmes, contre les conventions bourgeoises. Membre des comités de la Société suisse des écrivains et du PEN-Club. Lauréate de plusieurs prix littéraires.

Sources et bibliographie

  • S. Kubli, D. Stump, éd., "Viel Köpfe, viel Sinn", 1994
  • D. Stump et al., Deutschsprachige Schriftstellerinnen in der Schweiz, 1700-1945, 1994, 76 (liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Martha Behrens (nom de mariage)
Martha Geering (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 12.11.1882 ✝︎ 26.3.1952
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature