de fr it

Conrad AndréBeerli

6.11.1915 à Saint-Gall, 22.2.2004 à Genève, protestant, de Saint-Gall et Genève. Fils de Hans Beerli, docteur en droit et journaliste, et de Frieda née Mayer. 1) 1945 Cécile Grandjean, fille de Georges Edmond Grandjean-Perrenoud-Comtesse, 2) 1970 Raymonde Clavien, fille de Raymond Séverin Clavien. Conrad André Beerli s'initia à l'aquarelle avec Charles Dunant à Genève (1929-1935), suivit des cours de dessin à l'école des arts et métiers de Bâle (1934-1935) et fit un apprentissage de la peinture à l'huile chez Roger Bissière à Paris (1938-1939). Il étudia les sciences économiques et sociales à Genève (1936-1938) et obtint un doctorat en sociologie en 1953 (thèse sur Nicolas Manuel). Peintre (avec une interruption de 1965 à 1984), Beerli fut aussi professeur d'histoire de l'art et de l'architecture à l'école d'architecture de Genève (1954-1980) et à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (1965-1980). Il travailla par ailleurs à la défense du patrimoine architectural et fut notamment expert-consultant de l'Unesco (1959-1961) et du Conseil de l'Europe (1962-1964). Il fut l'auteur de nombreux guides touristiques (Suisse, Espagne, France, Italie) pour le Touring Club Suisse et l'Alliance internationale de tourisme, et de divers ouvrages, dont Poétique et société des couleurs (1993). Il reçut le prix Paul Budry (1961).

Sources et bibliographie

  • Massaglia Aït-Ahmed, Marina: Conrad André Beerli. Entre ombre et lumière, la couleur!, 1996.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1915 ✝︎ 22.2.2004

Suggestion de citation

Brulhart, Armand: "Beerli, Conrad André", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.09.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043948/2020-09-03/, consulté le 27.10.2020.