de fr it

vonDietrichstein

Famille noble de Carinthie, attestée pour la première fois vers l'an 1000. Les D. devinrent comtes en 1612 et deux branches furent élevées à la dignité de princes d'Empire en 1624 et 1631. En 1687, l'empereur Leopold Ier remit aux princes de D., en fief impérial héréditaire, la seigneurie de Tarasp en Basse-Engadine. La souveraineté militaire et fiscale relevant de l'Autriche, les D. eurent donc voix au cercle d'Empire d'Autriche. Résidant en Moravie, au château de Nikolsburg, ils se faisaient représenter à Tarasp par un châtelain. Le recès de la Diète impériale de 1803 fit passer le château et la seigneurie de Tarasp au canton des Grisons. Les D. reçurent en compensation la seigneurie de Neuravensburg, qui appartenait auparavant à la principauté abbatiale de Saint-Gall.

Sources et bibliographie

  • I. Müller, Die Herren von Tarasp, 1980, 142-150
  • NDB, 3, 700-702
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF