de fr it

WernerKohler

15.3.1920 à Soleure, 21.8.1984 à Coire, prot., de Landiswil. Fils de Werner, officier de l'Armée du Salut, et de Katharina Suter. 1948 Nelly Margarete Scherrer. Etudes de théologie à Bâle auprès de Karl Barth et à Zurich auprès d'Emil Brunner, doctorat à Zurich (1963). Pasteur à Waldstatt (1950-1954). K. séjourna à Kyoto (1954-1959), envoyé par la Mission suisse d'Extrême-Orient. Professeur suppléant à Heidelberg (1962-1965). Professeur à l'université Dôshisha de Kyoto (1965-1969) et responsable de la Maison de la rencontre, centre interculturel et interconfessionnel pour étudiants fondé en 1965 par la Mission, l'Entraide protestante suisse et des partenaires japonais. Appelé à la haute école de théologie de Berlin (1969), puis à l'université de Mayence (1975), il enseigna la théologie missionnaire et la science des religions. Dans plusieurs ouvrages parus à titre posthume, K. défendit une vision nouvelle de la mission chrétienne.

Sources et bibliographie

  • J. Hesse, éd.,"Mitten im Tod - vom Leben umfangen", 1988 (avec bibliogr. et liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.3.1920 ✝︎ 21.8.1984

Suggestion de citation

Klopfenstein, Eduard: "Kohler, Werner", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.10.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043968/2008-10-28/, consulté le 28.11.2020.