de fr it

Adolphe-RodolpheArmleder

27.10.1847 à Rottweil, 20.12.1930 à Genève, catholique, de Genève (1885). Fils de Michael, tonnelier. 1) Victorine Périllat, fille de Louis Joseph, (1887), 2) Anny Janet Curtis. A l'âge de 15 ans, Adolphe-Rodolphe Armleder se rendit en Irlande, puis en Angleterre et en Italie pour apprendre le métier d'hôtelier. Il arriva à Genève en 1875, précédé ou accompagné de plusieurs frères et sœurs et d'un compatriote, Gottlieb Lang, qui tous seront associés à ses affaires. Il loua la pension de famille Riche Mont (rue Adhémar-Fabri no 4), puis l'immeuble voisin (no 6), pour créer le Richemond Family Hotel, repris par son fils Victor en 1906, agrandi en 1926 et transformé en palace (Le Richemond) par son petit-fils Jean. Armleder fut actif également comme promoteur immobilier (Hôtel National et Hôtel Beau-Séjour). Il fut le cofondateur de la Société suisse des hôteliers et de son école hôtelière de Lausanne. Il présida la Société des hôteliers de Genève (1893-1896, 1901-1903) et fut conseiller municipal (législatif) de Genève (1894-1902).

Sources et bibliographie

  • J.M. Armleder, La saga des Armleder, 1986
  • J. de Senarclens et al., L'hôtellerie genevoise, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.10.1847 ✝︎ 20.12.1930

Suggestion de citation

de Senarclens, Jean; Hecht, Winfried: "Armleder, Adolphe-Rodolphe", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.12.2019. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/043970/2019-12-10/, consulté le 25.01.2021.