de fr it

Johann BaptistHofer

16.3.1759 à Rottweil, 21.12.1838 à Hegne, sur le lac de Constance (auj. partie d'Allensbach, Bade), cath., de Rottweil. Fils de Johann Baptist, assesseur. Franziska Theresia Enroth, d'Überlingen. Lycée de Rottweil. Etudes aux universités de Fribourg-en-Brisgau et Vienne (auprès du professeur de droit public Carl Friedrich Brainl). Au service de la ville impériale de Rottweil et dans le Conseil de la ville dès 1782, bourgmestre et avoyer de la ville de 1796 à 1802 (en alternance). H. passa au service du Bade (1802), devint conseiller d'Etat et "ministre des finances" (1809), puis directeur du cercle du Lac. Il fut élevé à la noblesse héréditaire badoise en 1819. Au soir de sa vie, H. se retira dans son domaine de Hegne, sur le lac Inférieur. Devenu célèbre grâce à ses publications, H. tenta dès 1793 de ranimer les relations entre Rottweil et la Confédération par l'intermédiaire de Zurich et de Bâle. A Zurich, il entra en contact avec David von Wyss; à Bâle, H. fréquenta le prévôt des corporations Andreas Buxtorf aussi bien que le conseiller Hans Bernhard Sarasin et l'ambassadeur de France François de Barthélemy.

Sources et bibliographie

  • K.S. Bader, «Rottweil und die Eidgenossenschaft 1796», in RHS, 30, 1950, 439-444
  • F. Richner, «Rottweil und der eidgenössische Vorort Zürich am Abend des Ancien Régime», in ZTb 1991, 1990, 96-120
  • W. Hecht, «Neues zu Johann Baptist Hofer», in Rottweiler Heimatblatt, 54, 1993, no 5, 1-2
  • H. Schmid, «Aus Johann Baptist Hofers badischer Zeit (1802-1838)», in Rottweiler Heimatblatt, 66, 2005, no 5, 1-2
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.3.1759 ✝︎ 21.12.1838