de fr it

CharlesOdier

24.7.1886 à Genève, 28.7.1954 à Lausanne, prot., de Genève. Fils de Jaques Marc, négociant en quincaillerie, et d'Anne Henriette Jeanne Marie Portner. 1) Hélène Renata Mechling, fille d'Emile, pharmacien, 2) 1921 Hélène Edmée Galissard de Marignac, fille de François, médecin (divorce), 3) Ilsée Loebel, fille de Charles-Edouard. Etudes de médecine à Genève, puis séjours à Paris et Vienne, doctorat à Genève (1911). O. fit quelques stages (1912-1913), puis se spécialisa en psychiatrie (1913-1915) à l'asile de Bel-Air à Genève, à Villejuif et à la Salpêtrière à Paris. De retour à Genève en 1918, il s'installa comme généraliste. Après une formation en psychanalyse aux Pays-Bas, puis à Berlin avec Franz Alexander, il se consacra entièrement à cette discipline dès 1929 à Paris. En 1939, il revint en Suisse romande où il fut l'un des premiers à exercer sa spécialité. Son œuvre importante contribua à la diffusion de la pensée psychanalytique, notamment en France. Vice-président (1931-1933) et président (1938) de la Société psychanalytique de Paris.

Sources et bibliographie

  • L'angoisse et la pensée magique, 1948
  • J.-A. Flammer, «Charles Odier (1886-1954)», in Portraits de psychiatres romands, dir. Ch. Müller, 1995, 103-157
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.7.1886 ✝︎ 28.7.1954