de fr it

Rolf MartinZinkernagel

6.1.1944 à Bâle, de Zumikon et Riehen. Fils de Robert, chercheur chez J.R. Geigy AG, et de Susanne Stählin, laborantine. 1968 Kathrin Lüdin. Etudes de médecine, doctorat à Bâle (1970) et à l'université nationale australienne à Canberra (1975). Professeur assistant, associé, puis ordinaire à l'Institut de recherche Scripps à La Jolla en Californie (1976-1979). Professeur extraordinaire (dès 1979), puis ordinaire (1988-2008) de pathologie à l'université de Zurich, ainsi que directeur de l'institut d'immunologie expérimentale (1992-2008). En 1973, avec l'Australien Peter Doherty, Z. découvrit comment le système immunitaire reconnaît des cellules infectées par un virus, ce qui leur valut l'attribution du prix Nobel de médecine en 1996. Administrateur de Novartis depuis 1999. Nombreuses distinctions, doctorat honoris causa de plusieurs universités.

Sources et bibliographie

  • H. Jornvall, éd., Nobel Lectures Including Presentation Speeches and Laureates' Biographies, 2003 (avec autobiogr.), 1-64
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.1.1944

Suggestion de citation

Steinke, Hubert: "Zinkernagel, Rolf Martin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 21.02.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044187/2013-02-21/, consulté le 29.11.2020.