de fr it

SamuelFauche

Ornement sur la page de titre de l'édition de 1778 du tome I de l'Etat et délices de la Suisse d'Abraham Ruchat (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).
Ornement sur la page de titre de l'édition de 1778 du tome I de l'Etat et délices de la Suisse d'Abraham Ruchat (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).

15.11.1732 à Neuchâtel, 10.4.1803 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils de Jean-Rodolphe, forestier, et de Suzanne Berthoud. 1) 1756 Anne-Madeleine Borel-Petitjaquet, fille d'Abraham, 2) 1765 Suzanne Majot, fille de Ferdinand. Apprenti à Morat dès 1746 chez le libraire Mussi, puis compagnon relieur chez François Grasset à Lausanne, F. ouvre vers 1753 une librairie à Neuchâtel qui servira dès 1759 de couverture éditoriale aux imprimeurs français de l'Encyclopédie. En 1769, il fonde avec Frédéric Samuel Ostervald, Jean Elie Bertrand et Jonas Pierre Berthoud la Société typographique de Neuchâtel, dont il est expulsé en 1772 par ses associés qu'il a trompés en diffusant à son compte un pamphlet scandaleux. Ayant créé sa propre imprimerie en 1773, il publie dès 1778 de belles éditions scientifiques, quelques écrivains français censurés et des contrefaçons de livres à la mode. L'entreprise décline dès 1781. Pour éviter la banqueroute, Pierre François et Abraham Louis (->) rachètent en 1786 une grande partie du commerce de leur père.

Sources et bibliographie

  • Biogr.NE, 1, 83-89
  • M. Schlup, éd., La Soc. typographique de Neuchâtel (1769-1789), 2002
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.11.1732 ✝︎ 10.4.1803
Indexation thématique
Economie et professions