de fr it

AlphonseGuillebert

Le pasteur neuchâtelois en 1843, portrait au fusain et au pastel par Nancy Merienne (Musée d'art et d'histoire Neuchâtel).
Le pasteur neuchâtelois en 1843, portrait au fusain et au pastel par Nancy Merienne (Musée d'art et d'histoire Neuchâtel).

23.11.1792 à Neuchâtel, 5.5.1861 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils de Jean-Jacques, d'une famille d'artisans-fondeurs, et de Judith-Elisabeth Wavre. Adèle DuPasquier, fille de Jacques Louis, chapelain du roi de Prusse, aumônier du régiment Meuron. Etudes de théologie à Genève et de philosophie à Paris. Consacré en 1813, pasteur à Neuchâtel dès 1830, doyen de la classe (1832-1833, 1836-1838, 1842). Professeur de philosophie aux auditoires de Neuchâtel, puis au collège et à l'académie (1840-1848; recteur en 1843-1844 et en 1847-1848). Membre du Corps législatif (1831-1848) et de la commission d'éducation, G. fait partie de l'opposition royaliste lors la révolution neuchâteloise; en 1849, il renonce à son ministère. Après sa participation au soulèvement de 1856, il est détenu puis exilé quelques mois. Rédacteur du Véritable messager boiteux de Neuchâtel, auteur d'études sur le parler neuchâtelois et le refuge huguenot.

Sources et bibliographie

  • Biogr.NE, 2, 143-147
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF