de fr it

Gaule

Appellation donnée par César à la région située entre le Rhin, les Alpes, la Méditerranée, les Pyrénées et l'Atlantique, qui a son origine dans le terme latin Galli désignant ses habitants celtes. Les Romains conquirent d'abord, de 125 à 118 av. J.-C., la partie méridionale de ce territoire (future Provence) appelée Gaule transalpine pour la distinguer de la Gaule cisalpine (Italie septentrionale), également peuplée de Gaulois et précédemment conquise. César poursuivit la conquête de la G. entre 58 et 51 av. J.-C. et les nouvelles possessions furent appelées G. chevelue (Gallia comata) en raison des cheveux hirsutes de ses habitants. Auguste réorganisa administrativement l'ensemble en le divisant en Gaule narbonnaise (la partie méridionale) et Trois Gaules (tres Galliae, soit Lyonnaise, Aquitaine et Belgique, qui se réunissaient à Lyon en assemblée provinciale). Les colonies de Nyon et d'Augst, ainsi que le territoire des Helvètes furent initialement attribués à la Lyonnaise, puis, au plus tard sous Tibère, à la Belgique. Les districts militaires furent détachés de la Belgique en 85 apr. J.-C. pour former les provinces de Germanie inférieure et de Germanie supérieure, à laquelle furent incorporés Nyon, Augst et le territoire des Helvètes. La frontière entre les provinces de Germanie supérieure et de Rhétie (Raetia) traversait ainsi la Suisse actuelle.

Sources et bibliographie

  • Der Neue Pauly, 4, 1998, 763-767
  • C. Lepelley, éd., Approches régionales du Haut-Empire romain, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Frei-Stolba, Regula: "Gaule", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.10.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044232/2006-10-24/, consulté le 15.11.2020.