de fr it

Stünzi

Famille de paysans, artisans et industriels, établie en 1455 à Oberrieden et attestée dès 1501 à Horgen. Les S. possédèrent la tuilerie de Käpfnach (comm. Horgen) jusqu'à la fin du XVIIIe s. En 1838, Johannes (1813-1888) et son frère Gottlieb (1820-1875) créèrent un atelier de tissage de la soie à Horgen (Stünzi & Söhne, transformée en SA en 1899). Il y eut des fabriques à Horgen (construite en 1882, démolie en 1949), Zurich-Wollishofen (la Rote Fabrik, achetée en 1899, fermée en 1933), Lachen, Faverges (Haute-Savoie) et en Pennsylvanie; des bureaux de vente furent ouverts à Lyon, Paris, Londres, New York et Buenos Aires. Dans les années 1920, les principaux débouchés étaient l'Angleterre, l'Amérique et la France. En 1926, les entreprises familiales furent regroupées dans une holding sous le nom d'Aktiengesellschaft für Seidenindustrie, dont le siège se trouvait à Glaris. Le déclin commença avec la dépression des années 1930. La famille s'éteignit en ligne masculine avec Walter (1891-1975), descendant de Johannes. L'entreprise fut liquidée en 1993.

Sources et bibliographie

  • P. Kläui, Geschichte der Gemeinde Horgen, 1952, 520, 541-544
  • G. Zuellig, Familien- und Firmenchronik Stünzi, [1978]

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Stünzi", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.12.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044239/2013-12-03/, consulté le 20.06.2021.