de fr it

AndreasFischer

Portrait commémoratif d'Andreas Fischer (Musée Alpin Suisse, Berne).
Portrait commémoratif d'Andreas Fischer (Musée Alpin Suisse, Berne). […]

15.4.1865 à Zaun (comm. Meiringen), 21.7.1912 victime d'un accident à l'Aletschhorn, prot., de Brienzwiler. Fils de Johann, agriculteur et guide de montagne. 1895 Martha Martig, fille d'Emanuel. Ecole normale de Hofwil (1881-1885), instituteur à Mittelhäusern (comm. Köniz) et Thoune (1885-1890). Ayant interrompu pendant quelque temps ses études, F. devint maître secondaire et guide de montagne à Grindelwald (1892). Après avoir présenté sa thèse de doctorat sur Goethe et Napoléon à Berne (1898), il enseigna l'histoire et l'allemand au gymnase de Berne (1898-1900), puis à l'école réale supérieure de Bâle (1900-1912). Ami du poète Josef Viktor Widmann, F. collabora avec lui au journal Der Bund. Pionnier de l'alpinisme, il entretint des liens étroits notamment avec Gottfried Strasser, surnommé "le pasteur du glacier" de Grindelwald, ainsi qu'avec Edward Whymper et William Augustus Brevoort Coolidge. Il réussit la première ascension hivernale du Finsteraarhorn (1896) et entreprit des expéditions dans le Caucase (1889 et 1904). Ses articles dans les publications du Club alpin suisse, où il occupa de nombreuses fonctions, témoignent d'un véritable talent pour l'écriture et les sciences.

Sources et bibliographie

  • E. Jenny, éd., Hochgebirgswanderungen in den Alpen und im Kaukasus, 1913
  • Annuaire du Club alpin suisse, 1912, 300-303 (avec bibliogr.)
  • Jahresbericht der Sektion Basel des Schweizer Alpenclub pro 1912, 1912
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.4.1865 ✝︎ 21.7.1912