de fr it

HansGlinz

1.12.1913 à Rheinfelden (AG),23.10.2008 à Wädenswil, protestant, de Saint-Gall. Fils de Gustav Adolf Glinz et d'Anna Berta Maria née Frey. 1944 Elly Schumacher, institutrice, fille de Max Schumacher. Hans Glinz suivit une formation de maître primaire et secondaire à Zurich (1932-1936), profession qu'il exerça ensuite dans plusieurs écoles du canton. Il fit des études de langue et littérature allemandes et de didactique à l'Université de Zurich (1942-1946), où il obtint son doctorat en 1946 et fut reçu à l'habilitation en 1949. Il fut professeur d'allemand et de didactique de l'allemand à la Haute école pédagogique de Kettwig (aujourd'hui quartier de la ville d'Essen, 1957-1965) et professeur ordinaire de philologie allemande à l'Ecole polytechnique d'Aix-la-Chapelle (1965-1979). Les nombreux écrits de Glinz sur la linguistique et la didactique des langues ont eu une grande influence sur ces disciplines et sur la pratique scolaire. Il reçut le prix Konrad Duden de la Ville de Mannheim en 1961 et le doctorat honoris causa de l'Université de Coblence en 2004.

Sources et bibliographie

  • Glinz, Hans: Sprachwissenschaft und Schule. Gesammelte Schriften zu Sprachtheorie, Grammatik, Textanalyse und Sprachdidaktik 1950-1990. Zum 80. Geburtstag von Hans Glinz am 1. Dezember 1993, éd. par Klaus Brinker et Horst Sitta, 1993 (avec liste des œuvres).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johannes Gustav Glinz (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 1.12.1913 ✝︎ 23.10.2008

Suggestion de citation

Sitta, Horst: "Glinz, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.07.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044315/2021-07-30/, consulté le 25.09.2021.