de fr it

Richard FritzBehrendt

6.2.1908 à Gleiwitz (auj. Gliwice, Pologne), 17.10.1972 (suicide) à Bâle, isr., de Gleiwitz. Fils de Richard, industriel, et de Rose Cohn. Elfriede Gerhardt, fille d'un fabricant de cigares de Bad Oeynhausen (Westphalie). Etudes à l'école supérieure de commerce de Nuremberg, aux universités de Cologne et Bâle (doctorat ès sciences politiques en 1931) et à la London School of Economics. Journaliste indépendant de 1932 à 1934. Professeur ordinaire de sociologie et d'économie politique à l'université de Panama de 1935 à 1940, B. enseigna de 1940 à 1953 dans des universités américaines tout en remplissant des mandats de conseiller au Pérou, au Guatemala, à Porto Rico et au Panama, pour le compte notamment de l'ONU et de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (Banque mondiale). Professeur extraordinaire (1953) et ordinaire (1956) de sociologie et d'organisation économique internationale à l'université de Berne, dont il dirigea l'institut de sociologie et des questions de développement socio-économique (dès 1960). Professeur ordinaire de sociologie à l'université libre de Berlin (1965-1972).

Sources et bibliographie

  • W. Bernsdorf, H. Knospe, éd., Internationales Soziologenlexikon, 2 vol., 21980-1984 (avec bibliogr.)
  • K. Windisch, Gestalten sozialen Wandels: die Entwicklungssoziologie Richard F. Behrendts, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.2.1908 ✝︎ 17.10.1972