de fr it

MauriceMillioud

31.12.1865 à Villarzel, 8.1.1925 à Lausanne, prot., de Penthéréaz. Fils de David, pasteur, et d'Anna Landerer. Frère d'Alfred (->). Marguerite Yersin. Etudes de théologie à Lausanne. Brièvement pasteur au Lieu, à Vevey et à Gland. Doctorat à Paris en 1891 (thèse très remarquée sur Ernest Renan). Chargé de cours de philosophie à l'université de Lausanne en suppléance de Charles Secrétan (1892-1895), puis professeur ordinaire (1895-1925). Collaborateur de la Gazette de Lausanne et de la Tribune de Genève dès 1890. Editeur de la Bibliothèque universelle (1915-1924). M. enseigna la sociologie à l'université de Lausanne (1909-1925, suppléance de Vilfredo Pareto jusqu'en 1917). Cofondateur de l'école des sciences sociales et politiques à la faculté de droit et des sciences économiques de Lausanne. En 1915, M. publia un ouvrage sur La caste dominante allemande, influencé par la méthode parétienne de critique de l'idéologie.

Sources et bibliographie

  • M. Zürcher, Unterbrochene Tradition, 1995
  • Professeurs Lausanne, 868
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF