de fr it

PeterHeintz

Peter Heintz, photographié peu avant son décès survenu en 1983 (Archiv der Universität Zürich).
Peter Heintz, photographié peu avant son décès survenu en 1983 (Archiv der Universität Zürich).

6.11.1920 à Davos, 15.3.1983 à Zurich, protestant, de Davos et Strasbourg. Fils de Joos Heintz, libraire, et d'Alice née Weber. Suzanne Friedrich. Peter Heintz étudia l'économie politique et la sociologie à l'Université de Zurich (1939-1943), où il obtint un doctorat ès sciences économiques (1943). En 1950-1951, il fut assistant au séminaire de sociologie de l'Université de Cologne et soutint sa thèse d'habilitation chez René König. Dès 1956, Heintz fut expert de l'Unesco au Costa Rica, en Colombie et au Chili, où il fut chargé de réorganiser l'enseignement et la recherche en sociologie. En 1958, il fut nommé professeur à la faculté latino-américaine de sciences sociales de Santiago du Chili, dont il fut également le directeur de 1960 à 1965. De 1966 à 1983, il fut professeur ordinaire de sociologie et directeur de l'institut de sociologie nouvellement fondé de l'Université de Zurich. De 1972 à 1983, il fut membre de la commission nationale suisse pour l'Unesco. Partant de la tension existant entre la conservation et la légitimation des structures de pouvoir et les processus de différenciation qui en résultent, Heintz développa une théorie de la société mondiale.

Sources et bibliographie

  • Heintz, Peter (éd.): A Macrosociological Theory of Societal Systems. With special Reference to the International System, 2 vol., 1972.
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1920 ✝︎ 15.3.1983

Suggestion de citation

Markus Zürcher: "Heintz, Peter", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.11.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044347/2021-11-30/, consulté le 04.06.2023.