de fr it

ArthurImer

5.2.1845 à La Neuveville, 8.5.1902 à Prilly, prot., de La Neuveville. Fils de Napoléon Henri et d'Elise Henry. Laura Cuno, de Soest (Westphalie). Après des études classiques à Neuchâtel, I. renonça à la théologie pour se tourner vers les sciences morales et la littérature. Vers 1870, il ouvrit à Lausanne, rue de Bourg, une librairie qu'il exploita de 1878 à 1883 avec un associé sous la raison sociale A. Imer et Fritz Payot. Devenu éditeur, il se consacra à la littérature, publiant notamment un recueil poétique de la Suisse romande (Chants du Pays, 1883, 31904), puis dès 1886 une collection d'étrennes littéraires annuelles, Au Foyer romand.

Sources et bibliographie

  • S. Corsini, dir., Le livre à Lausanne, 1993, 326
Liens
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.2.1845 ✝︎ 8.5.1902
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

André Imer: "Imer, Arthur", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.05.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044379/2005-05-27/, consulté le 29.05.2022.