de fr it

Jean-PierreBonnant

5.9.1731 à Genève, 3.1.1805 à Genève, prot., natif (d'une famille d'Uzès établie à Genève en 1658). Fils de Josué, ouvrier imprimeur, et de Jeanne Fore. Jeanne Tissot, native. B. reprit en 1770 l'officine d'imprimeur d'Etienne Blanc, après avoir été cinq ans son associé, et ouvrit une librairie en 1783. Il imprima de 1782 à 1795 la Feuille d'avis, de 1787 à 1794 le Journal de Genève. Membre de la Société des Arts, B. mit ses trois presses au service de la cause des natifs. L'essentiel de sa production consiste en manuels, ouvrages de piété, feuilles périodiques et travaux de ville. B. travailla pour différents libraires-éditeurs, dont Isaac Bardin. Il participa à l'impression, sous le nom de Pellet, de la troisième édition (1780) de l'ouvrage de l'abbé Raynal sur les Indes, interdit en France. Plusieurs écrits de Voltaire sortirent aussi de son atelier, ainsi que les Lettres de Lausanne de Mme de Charrière, sous la fausse adresse de "Toulouse, 1785". Sa bru, puis son petit-fils, lui succédèrent; l'imprimerie a fermé en 1884.

Sources et bibliographie

  • G. Bonnant, «Les imprimeurs Bonnant à Genève, 1715-1884», in Genava, N.S., 34, 1986, 143-161
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.9.1731 ✝︎ 3.1.1805
Indexation thématique
Economie et professions