de fr it

Friedrich-MoritzStapff

26.10.1836 à Gerstungen (Thuringe), 17.10.1895 à Tanga (Afrique orientale all., auj. Tanzanie), prot., Allemand. Fils de Georg Caspar, commissaire de district (Amtkommissar), et de Wilhelmine Rudolph. 1) Anna Martin, 2) Laura Martin. Etudes de géologie minière à l'académie des mines de Freiberg en Saxe (1854-1856), doctorat à Iéna (1861). Actif dans l'industrie minière en Suède (1857-1869), aux Etats-Unis et au Mexique (1869-1872), géologue au bureau de la construction d'Airolo en charge du percement du tunnel du Gothard (1873), puis chef du département de géologie, responsable des questions pratiques et scientifiques, à la direction centrale des travaux à Airolo (1875-1882). Dans cette fonction, S. établit des profils détaillés basés sur des échantillons de roches, s'intéressa aux techniques de forage et d'explosifs, à l'orogenèse, à la distribution de l'énergie géothermique, à la météorologie et publia une quarantaine d'études sur ces sujets. Etabli en 1883 à Berlin-Weissensee, il travailla à des cartes géologiques et à diverses expertises dans toute l'Europe et dans les colonies allemandes. Privat-docent de géologie dynamique à l'école polytechnique de Berlin (1893-1895).

Sources et bibliographie

  • CFF Historic
  • M. Wanner, Geschichte des Baues der Gotthardbahn, 1885
  • Zeitschrift für praktische Geologie, 1896, 84-88 (avec liste des œuvres)
  • F. Moeschlin, Wir durchbohren den Gotthard, 21957, 529
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Müller-Grieshaber, Peter: "Stapff, Friedrich-Moritz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.12.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044409/2011-12-22/, consulté le 15.05.2021.