de fr it

CharlesWeissmann

14.10.1931 à Budapest, isr., apatride, de Zurich (1960). Fils de Chil, commerçant, et de Berta Rosenkranz. 1994 Juliette W., fille d'Aron, rabbin. Gymnase réal de Zurich, études de médecine (dès 1950, doctorat en 1956), puis de chimie à Zurich (1957-1961, doctorat en chimie organique en 1961). Etudes postdoctorales (1961-1963), assistant (1963-1964), professeur assistant (1964-1965) et professeur associé (1965-1967) de biochimie à l'université de New York. Professeur extraordinaire (1967), puis ordinaire (1970-1999) de biologie moléculaire à l'université de Zurich. Directeur du nouvel institut de biologie moléculaire de l'université de Zurich (dès 1967). Professeur invité à l'University College de Londres (1999-2004). Professeur et directeur du département d'infectiologie du Scripps Research Institute en Floride (2004-2012). Jusqu'en 1978, les recherches de W. portèrent sur la structure et la prolifération des virus contenant de l'acide ribonucléique. Il découvrit la génétique inverse. Cofondateur de l'entreprise de biotechnologie Biogen à Genève (1978, Biogen-Idec dès 2004). En 1979, il réussit, pour la première fois, à produire des interférons humains dans des bactéries. A partir de 1983, il se consacra à la recherche sur les prions (vache folle, maladie de Creutzfeldt-Jakob). W. obtint de nombreuses distinctions, dont les prix Ruzicka (1966) et Marcel Benoist (1970), la médaille Robert Koch (1995) et six doctorats honoris causa. Membre de la National Academy of Sciences (Etats-Unis) et de la Royal Academy (Grande-Bretagne). Titulaire de l'ordre du Mérite des arts et des sciences (1998).

Sources et bibliographie

  • Who's Who in Switzerland, 1996-1997, 614-615
  • Unijournal, 1999, n° 2, 6
  • Kürschners Deutscher Gelehrten-Kalender, 2005, 3798
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.10.1931