de fr it

EugenCurti

14.2.1865 à Saint-Gall, 5.2.1951 à Zurich, cath., de Rapperswil (SG) et Zurich. Fils de Ferdinand (->). 1) 1895 Johanna Forrer (1876-1916), fille de Ludwig Forrer, 2) 1921 Barbara Elisa Fahrner (1883-1943), fille d'Albert, facteur. Gymnase à Saint-Gall, études de droit à Leipzig, Munich et Berne, doctorat à Berne en 1888. Avocat, associé au cabinet Forrer (1888-1900), puis indépendant à Zurich. C. représenta les démocrates au Grand Conseil de ville de Winterthour (1895-1900), puis à celui de Zurich (1908-1916), ainsi qu'au Grand Conseil du canton de Zurich (1899-1902). Membre du tribunal de cassation (1901-1941, président de 1913 à 1935). Editeur d'un résumé des jugements du Tribunal fédéral (1901-1911, 4 volumes) et auteur du premier commentaire du Code civil (1911). Cofondateur de la Revue suisse de jurisprudence en 1904. Célèbre avocat au pénal, adversaire du mouvement frontiste et du fascisme, C. a défendu notamment David Frankfurter. Officier d'état-major général (1896-1897), lieutenant colonel en 1906. Opposé en 1920, pour des raisons de droit constitutionnel, à l'entrée de la Suisse à la Société des Nations, C. fut en 1921 l'un des fondateurs et le président de la Ligue pour l'indépendance de la Suisse, organisation dont il démissionna plus tard.

Sources et bibliographie

  • Der Landbote, 14.2.1945; 8.2.1951
  • NZZ, 1951, no 273
  • Revue suisse de jurisprudence, 4, 1951
  • L'Etat-major, 8, 89
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF