de fr it

KonradHofmann

1454 à Mellingen, 1525 à Bremgarten (AG). Fils de Claus, tondeur de drap, et de Verena Müntzin. Etudes à Heidelberg (1476-1491): maîtrise ès arts en 1479, début des études de théologie en 1484 ou 1485. Ordination en 1483. Vicaire au Grossmünster de Zurich (1492-1518), chanoine dès 1499. Vers 1500, Peter Numagen, commissaire épiscopal, porta plainte contre H. parce qu'il avait affirmé, dans une prédication, que la luxure des ecclésiastiques était plus grave que l'inceste. En 1513, il prononça un sermon cinglant contre le système des pensions. D'abord favorable à la nomination de Zwingli, H. fut plus réservé par la suite à cause de ses prédications; il adressa au prévôt et au chapitre du Grossmünster une pétition contre lui. Il s'opposa à Zwingli lors de la seconde dispute de Zurich en octobre 1523. En 1524, H. démissionna de sa charge de chanoine et se retira à Bremgarten.

Sources et bibliographie

  • A. Schindler, «Die Klageschrift des Chorherrn Hofmann gegen Zwingli», in Reformiertes Erbe, éd. H.A. Oberman et al., 1992-1993 (avec éd. du texte)
  • J. Brülisauer, «Neue Beiträge zur Biografie Konrad Hofmanns», in Zwingliana, 23, 1996, 11-62
  • A. Schindler, «Die Anliegen des Chorherrn Hofmann», in Zwingliana, 23, 1996, 63-82
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1454 ✝︎ 1525

Suggestion de citation

Zünd, André: "Hofmann, Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 07.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044469/2006-11-07/, consulté le 31.10.2020.