de fr it

Rodolphe IV deNeuchâtel

Attesté dès 1288, 1343 . Fils d'Amédée, coseigneur de N., et de Jordane de La Sarraz, dame de Belmont. 1294 Eléonore de Savoie, fille de Louis Ier de Savoie. A la mort de son père en 1288, N. perd l'immédiateté impériale et tient désormais ses terres en fief de Jean Ier de Chalon-Arlay. Il conclut en 1290 une alliance offensive avec Fribourg dirigée contre les seigneurs de Valangin qu'il défait à Coffrane en 1296; en 1301 il détruit leur place forte de La Bonneville. Bailli de Vaud vers 1300, combourgeois de Berne dès 1308, il étend son influence sur Boudevilliers et Vaumarcus, consolide sa frontière avec l'évéché de Bâle en fondant Le Landeron (1328/1329). Il réintroduit l'usage du titre comtal dès 1296.

Sources et bibliographie

  • J.-C. Rebetez, «1296: la bataille de Coffrane, une date clef dans l'hist. des relations entre les comtes de Neuchâtel, les seigneurs de Valangin et les évêques de Bâle», in MN, 1996, 131-143
En bref
Variante(s)
Rollin IV de Neuchâtel
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1288 ✝︎ 1343

Suggestion de citation

Bartolini, Lionel: "Neuchâtel, Rodolphe IV de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.11.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044488/2010-11-04/, consulté le 24.10.2020.