de fr it

FriedrichFichter

6.7.1869 à Bâle, 6.6.1952 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johann Benedikt, passementier, et de Marie Elisabeth Seiler. 1904 Maria Louise Bernoulli. Etudes aux universités de Bâle et de Strasbourg, doctorat ès sciences en 1894. A Bâle dès 1896, privat-docent (1897), professeur extraordinaire (1903) et ordinaire (1911) de chimie minérale à l'université (recteur en 1932). Cofondateur (1918) et rédacteur (1918-1948) des Helvetica Chimica Acta. Auteur d'importantes contributions dans le domaine de la chimie minérale préparatoire, F. réussit la première extraction de béryllium sous forme métallique. Scientifique entreprenant, il se consacra ensuite à l'électrochimie; ses travaux ont marqué la chimie minérale et organique. Parmi ses nombreuses publications, il faut surtout mentionner son traité d'électrochimie organique (1942). Docteur honoris causa de plusieurs universités, chevalier de la Légion d'honneur, titulaire en 1948 de la médaille Paracelse de la Société suisse de chimie.

Sources et bibliographie

  • Actes SHSN, 133, 1953, 308-322 (avec liste des œuvres)
  • A. Staehelin, éd., Professoren der Universität Basel aus fünf Jahrhunderten, 1960, 322
  • NDB, 5, 126
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.7.1869 ✝︎ 6.6.1952