de fr it

AdelineRittershaus

29.7.1867 à Barmen (auj. dans l'agglomération de Wuppertal), 6.9.1924 à Berlin, prot., Allemande. Fille d'Emil Friedrich, commerçant et poète, et de Julie Hedwig Lucas. 1) 1899 Thorleifur Bjarnason, instituteur, de Reykjavik (divorce en 1901), 2) 1904 Theodor Oberländer, architecte (divorce en 1919). Maturité à Zurich (1894), études de langue et littérature allemandes et de pédagogie à l'université de Zurich (1894-1898), doctorat chez Albert Bachmann (1898), séjours d'études en Islande. Après que l'université de Bonn lui eut refusé l'habilitation, R. l'obtint de l'université de Zurich (1902) grâce à son ouvrage Die neuisländischen Volksmärchen. Privat-docent de langue et littérature islandaises anciennes et modernes (dès 1902), puis de langues et littératures scandinaves (dès 1905) à Zurich. Deuxième femme à recevoir une habilitation à Zurich, R. se battit pour l'éducation féminine. Ses travaux sur les contes d'Islande ouvrirent la voie aux recherches de Max Lüthi et de Rudolf Schenda, entre autres. Des problèmes de santé et l'hostilité de certains l'amenèrent à démissionner en 1920.

Sources et bibliographie

  • C. König, éd., Internationales Germanistenlexikon 1800-1950, 3, 2003, 1447-1448
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.7.1867 ✝︎ 6.9.1924