de fr it

MichaelSchlatter

14.7.1716 à Saint-Gall, 31.10.1790 à Philadelphie, prot., de Saint-Gall. Fils de Paul, comptable, et de Magdalena Zollikofer. 1747 Maria Schleydorn, fille de Henry, raffineur de sucre à Philadelphie. Etudes de théologie à Saint-Gall, Leyde et Helmstedt (Basse-Saxe). Ordination à Saint-Gall (1739). Après ses études aux Pays-Bas, vicaire en 1744 à Wigoltingen, dès 1745 diacre à Saint-Gall. Pour échapper à une procédure judiciaire lancée contre lui pour cause d'adultère à Wigoltingen, S. s'enfuit à Amsterdam. Grâce à des témoignages obtenus de façon frauduleuse, il fut reçu au ministère dans l'Eglise des Pays-Bas, qui l'envoya comme pasteur à Philadelphie. Une fois son adultère démasqué, il fut licencié en 1755. Jusqu'en 1756, sur mandat de l'administration coloniale britannique, il organisa et visita des écoles allemandes. Il vécut ensuite essentiellement, et jusqu'à sa mort, dans un petit domaine, en dehors de Philadelphie. De 1757 à 1759, en 1764 et en 1777, il fut aumônier des troupes anglaises. Lors de la révolution américaine, il prit d'abord position pour le roi, tandis que deux de ses fils luttèrent pour l'indépendance.

Sources et bibliographie

  • M. Pritzker-Ehrlich, Michael Schlatter von St. Gallen (1716-1790), th. Zurich, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.7.1716 ✝︎ 31.10.1790
Indexation thématique
Religion (protestantisme)