de fr it

JosephHenninger

12.5.1906 à Wiesbaden, 4.5.1991 à Sankt Augustin (Rhénanie du Nord-Westphalie), cath., Allemand, de Posieux (1952). Fils de Martin et de Pauline Dickmann. Etudes de théologie et de philosophie à Rome, doctorat dans les deux disciplines, puis études d'ethnologie et d'orientalisme à Vienne, doctorat. H. se spécialisa dans la recherche sur les peuples et cultures chamito-sémitiques, en particulier le rapport entre famille et religion. En 1944, il obtint son habilitation à l'université de Fribourg avec une thèse sur le sacrifice dans les cultures antiques du Sud arabe (Das Opfer in den altsüdarabischen Hochkulturen). Privat-docent, professeur extraordinaire, puis titulaire à la faculté de philosophie de l'université de Fribourg (1945-1976) et chargé de cours à l'université de Bonn (1964-1972). Membre de l'institut Anthropos, transféré en 1962 de Posieux à Sankt Augustin, et éditeur de sa revue d'ethnologie Anthropos. H. jouissait d'un renom international dans son domaine. Membre de la Société du Verbe Divin (missionnaires de Steyl).

Sources et bibliographie

  • Arabica sacra, 1981
  • Arabica varia, 1989
  • Al-Bahit, Festschrift Joseph Henninger zum 70. Geburtstag am 12. Mai 1976, 1976
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.5.1906 ✝︎ 4.5.1991