de fr it

Johann JakobMeyer

30.12.1798 à Zurich, 23.4.1826 à Missolonghi (Grèce), prot., orthodoxe après 1821, de Schöfflisdorf. Fils de Johannes, médecin, et d'Elisabeth Bruppacher. 1) 1817 Salomea Staub, de Hombrechtikon (divorce en 1818), 2) Alani Inglezou, Grecque de Missolonghi. Après une formation de pharmacien, M. entreprit des études de médecine à Fribourg-en-Brisgau, mais fut renvoyé de l'université pour cause de dettes. En 1821, il se fit engager par la Société bernoise de secours pour la Grèce, sous le nom de Dr Johann Jakob M. de Zurich. La supercherie ne fut découverte qu'après son arrivée en Grèce. En 1822, il prit part à la bataille navale de Patras comme chirurgien à bord de l'Aris. Dès 1824, il publia le journal grec Ellinika chronika. Couvert de dettes en Suisse, il fut honoré d'un monument dans le "Parc des héros" de Missolonghi, en reconnaissance de son attitude lors de la guerre d'indépendance grecque.

Sources et bibliographie

  • E. Rothpletz, Der Schöfflisdorfer Philhellene Johann Jakob Meyer, 1931
  • K.G. Makrykostas, Biographia tou Ioannou-Iakobou Mager, 1990
  • Der Landbote, 26.8.2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.12.1798 ✝︎ 23.4.1826
Indexation thématique
Politique (1790-1848)