de fr it

AdèlePestalozzi

Image mortuaire d’Adèle Pestalozzi, 6,7 x 11,5 cm, 1933 (Museum Burg Zug, Nachlass Emil Schwerzmann).
Image mortuaire d’Adèle Pestalozzi, 6,7 x 11,5 cm, 1933 (Museum Burg Zug, Nachlass Emil Schwerzmann). […]

7.10.1864 à Lucerne, 14.2.1933 à Lucerne, catholique, de Zurich. Fille de Max Alphons Pfyffer von Altishofen et de Mathilde née Segesser.1883 Emil Pestalozzi, fils de Heinrich Pestalozzi, soyeux, et d'Anna née Bodmer. Après sa scolarité à Lucerne, Adèle Pestalozzi suivit une formation d'institutrice en France. En 1910, elle s'établit à Zoug avec sa famille. Elle fut en 1912 l'une des fondatrices de la Ligue suisse de femmes catholiques, dont elle assuma la vice-présidence jusqu'en 1932. Adèle Pestalozzi fit en outre partie des initiatrices de l'école sociale-caritative pour femmes fondée en 1918 à Lucerne (membre de sa commission jusqu'en 1932). Elle reçut la croix Pro Ecclesia et Pontifice.

Sources et bibliographie

  • Die katholische Schweizerin, 1933, no 11.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Adele Pestalozzi-Pfyffer
Maria Mathilde Adelheid Georgia Pfyffer von Altishofen (nom de naissance)
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 7.10.1864 ✝︎ 14.2.1933

Suggestion de citation

Redolfi, Silke: "Pestalozzi, Adèle", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.09.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044636/2020-09-16/, consulté le 24.01.2021.