de fr it

Johann KonradUlrich

Portrait. Lithographie de Johannes Schweicker, d'après un dessin de Hans Jakob Oeri, publiée par Joseph Brodtmann à Zurich, vers 1820 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).
Portrait. Lithographie de Johannes Schweicker, d'après un dessin de Hans Jakob Oeri, publiée par Joseph Brodtmann à Zurich, vers 1820 (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).

8.12.1761 à Zurich, 7.1.1828 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Conrad, messager cantonal, et de Verena Heiz. 1797 Cleophea Zeller, fille de Heinrich, fabricant de soieries. Formation de maître pour les sourds-muets à Paris auprès de l'abbé de l'Epée (1782-1783). Educateur d'une jeune fille sourde-muette à Genève (1786-1796). Nommé membre du conseil d'éducation cantonal (1798) par le Directoire helvétique, sous-préfet (1799), puis préfet (1800-1802) de Zurich. Juge au tribunal de district (1802 et 1804), au tribunal municipal (1803, président en 1804), juge cantonal et député au Grand Conseil zurichois (dès 1814). Président de l'établissement pour aveugles de Zurich (1817-1827). U. est considéré comme le premier éducateur professionnel pour sourds-muets de Suisse.

Sources et bibliographie

  • E. Sutermeister, Quellenbuch zur Geschichte des schweizerischen Taubstummenwesens, 1929, surtout 74-88
  • NZZ, 26.3.1955
  • G. Wyrsch-Ineichen, Ignaz Scherr (1801-1870) und das Normal-, Taubstummen- und Blindenschulwesen seiner Zeit bis 1832, 1986, surtout 251-255
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.12.1761 ✝︎ 7.1.1828

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Ulrich, Johann Konrad", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.01.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044669/2013-01-25/, consulté le 16.01.2021.