de fr it

Bernhard Gottlieb Isaak deDiesbach

24.7.1750 à Berne, 6.6.1807 à Egersfeld près de Vienne, prot., de Berne. Fils de Bernhard, avoyer de Lenzbourg et trésorier romand. 1) Susanne-Marie von Graffenried, fille de Franz Ludwig, seigneur de Carrouge et de Mézières (VD), 2) Katharina Steiger, fille de Christoph, avoyer de Thoune. Avoyer de l'Äusserer Stand en 1775 et membre du Grand Conseil dès 1785. Comme seigneur de Carrouge et de Mézières, D. provoqua par son attitude arrogante la résistance vaudoise contre Berne. Bailli de Frienisberg (1795-1798), déporté en 1798 comme otage à Strasbourg, il entrera au comité des émigrants à Augsbourg. De retour à Berne en 1800, son influence politique s'accrut. Président du comité fédéraliste contre le gouvernement helvétique après le putsch de 1801, il devint l'homme de confiance du landamman Alois Reding, qui l'envoya en mission diplomatique à Vienne. Limogé après la chute des fédéralistes en avril 1802, il resta à Vienne par crainte de représailles.

Sources et bibliographie

  • O. Tschumi, «Die Mission des helvetischen Gesandten Bernard Gottlieb Isaak von Diesbach in Wien, 1802», in AHVB, 16, 1901, 293-402
  • J.H. Wäber, Berner Patrizier in hohen Staatsämtern der Helvetischen Republik, mém. lic. Berne, 1978, 139-152 (BBB)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Bernhard Gottlieb Isaak de Diesbach de Carrouge
Dates biographiques ∗︎ 24.7.1750 ✝︎ 6.6.1807