de fr it

Johann JakobErlacher

29.10.1764 à Bâle, 18.1.1828 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johannes Jakob, brasseur, et de Justina Fries. 1) 1798 Ursula Meyer, 2) 1818 Ursula Sommer. Tonnelier, brasseur et aubergiste à l'enseigne Zum Rheineck à Bâle. Capitaine de la milice cantonale (1798), membre de l'Assemblée nationale bâloise et du Grand Conseil helvétique (1798), commissaire du gouvernement en Suisse orientale. Membre du Grand Conseil bâlois sous la Médiation, plus tard secrétaire de la chancellerie cantonale. E. lança le club du Rheineck, noyau de la révolution bâloise de 1798.

Sources et bibliographie

  • Ist Saul auch unter den Propheten? Oder Briefwechsel zwischen J.C. Lavater und Joh. Jakob Erlacher, 1797 (UBB)
  • M. Manz, Die Basler Landschaft in der Helvetik, 1991
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.10.1764 ✝︎ 18.1.1828

Suggestion de citation

Aellig, Patrik: "Erlacher, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.10.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044692/2004-10-29/, consulté le 03.12.2020.