de fr it

PaulParin

20.9.1916 probablement à Graz, 18.5.2009 à Zurich, sans confession, de Linescio. Fils d'Otto W. Parin, juif assimilé, agriculteur et propriétaire foncier, et de Renée Jacqueline née Baumgarten. 1955 Goldy (Elisabeth Charlotta) Matthèy-Guenet, fille d'August Matthèy-Guenet, peintre, et de Franziska née Dunkl. Paul Parin, qui grandit dans la propriété de ses parents près de Polzela (Slovénie), reçut des leçons privées avant de passer sa maturité à Graz (1934). Il étudia la médecine à Graz, Zagreb et Zurich, où il obtint un doctorat en 1943. Parin prit part avec sa future épouse à la première mission médicale de secours aux partisans yougoslaves de la Centrale sanitaire suisse (1944-1945). Après une spécialisation en neurologie et en psychanalyse à Zurich (1946), il fut psychanalyste à Zurich (1952-1990). Entre 1955 et 1971, il participa à six expéditions en Afrique de l'Ouest avec sa femme et avec Ruth et Fritz Morgenthaler. Parin est à l'origine de la tradition germanophone de l'ethnopsychanalyse de tendance marxiste. Il reçut de nombreuses distinctions pour son œuvre scientifique (notamment Les Blancs pensent trop, 1966, allemand 1963; Fürchte deinen Nächsten wie dich selbst, 1971) et littéraire (par exemple Trop de diables dans le pays, 1997, allemand 1985; Der Traum von Ségou, 2001), dont l'International Sigmund Freud Award for Psychotherapy of the City of Vienna (1999). Parin fut nommé docteur honoris causa de l'Université de Klagenfurt (1995).

Sources et bibliographie

  • Sigmund Freud Privatuniversität, Vienne, Nachlass Paul Parin.
  • ​​​​Reichmayr, Johannes (éd.): Psychoanalyse, Ethnopsychoanalyse, Kulturkritik. Paul Parin, 2004 (œuvres complètes et biographie sommaire sur CD-Rom).
  • Reichmayr, Johannes; Reichmayr, Michael (éd.): Paul Parin Werkausgabe, 2018- (planifié en 19 vol.).
  • Neue Zürcher Zeitung, 20.5.2009 (nécrologie).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Graf-Nold, Angela: "Parin, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.02.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/044698/2021-02-23/, consulté le 01.08.2021.